Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : human afrique
  • human afrique
  • : petit journal sur le net des actions d'human afrique
  • Contact

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Human afrique est une association, loi 1901, créée en 2001, par 7 jeunes, désireux de monter un projet de solidarité. Nous sommes localisés dans l'Ouest Lyonnais, à St Genis les Ollières.

La finalité du projet consiste au financement puis la construction de salles de classe, dans la région du Sine Saloum au Sénégal, dans des petits villages ruraux, dépourvus de toute infrastructure scolaire.

Chaque été, un groupe de huit jeunes se rend trois semaines pour participer au chantier.

A ce jour 18 salles de classe ont été baties dans 8 villages différents. 

C'est aussi 50 jeunes qui ont pu vivre cette grande expérience!

 

 

Lien vers : page web human afrique, cliquez ici.

Lien vers : forum human afrique, cliquez

Agenda

 AGENDA des prochaines manifestations!! 

EN CONTINU : Sponsors & Pharmacies & Fournitures Scolaires

28 Juin : Challenge Kevin

29 Juin : Emission Radio "Vacances Solidaires"

4 Juillet : Assemblée Générale !! + barbecue

12-14 Juillet : Distribution Tracts

Juillet 2015 : Mission 2015 à Missirah

 

Fin Octobre : Pojection Film 2015

 

 

 

1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 20:20

 

"Il faut façonner l'argile pendant qu'elle est molle."

scènes chantier futurs élèves

Repost 0
Published by jéhanne - dans humanafrique
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 18:05

   

 

Théâtre human
 
 
 
 
Repost 0
Published by jéhanne - dans Mission 2012
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 18:58

 

http://ses.telecom-paristech.fr/francois/images/foto%20baobab/baobab.jpg

La force du baobab est dans ses racines

Repost 0
Published by jéhanne - dans humanafrique
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 14:36



L’association Human’Afrique a le plaisir de vous convier à la projection rétrospective de son action 2012 qui aura lieu le vendredi 26 octobre, à 20h30, à l’Escale de St Genis les Ollières.
A l’issue de cette soirée vous sera proposée une dégustation de spécialités sénégalaises qui nous donnera l’occasion d’échanger autour de nos projets.

L’équipe d’ Human’Afriqueundefined

 


2 - milieu chantier

Repost 0
Published by jéhanne - dans Mission 2012
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 14:42

 

Human Afrique sera présent sur le salon Anim'action solidarité à Charbonnières, le 18 Novembre à la salle Sainte Luce. Un petit film de présentation sera diffusé à 14h.http://1.bp.blogspot.com/-p10YXWdu4cs/UE313LF9XSI/AAAAAAAADFQ/24MPNsfcqLU/s1600/Pr%C3%A9sentation1.jpg

Repost 0
Published by jéhanne - dans Mission 2012
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 10:02

Le dernier jour, nous sommes allés à Ndoumboudj pour assister à un match de foot et dire au revoir. La salle était bien belle en arrière plan du terrain de foot. Il ne lui manquait que la peinture extérieure, la porte et les fenêtres.

4 - photo groupe fin chantier

 

546449 2350866027468 204630632 n

Tandis que revoilà les joueurs Human’Africains 3 et 13 (sus nommés Laurent et Mick) qui se jettent sur le terrain. Il leur a fallu passer l’étape de l’échauffement qui hésite entre danse et course rythmée. Dans l’histoire, ils ont pu jouer avec Diego Forlan from Ndoumboudj, maçon et professionnel de la truelle sur le chantier.
Le match a été suivi d’une averse, d’un beau discours, d’une distribution de cahiers et de stylos puis de photos par dizaines…


L’heure du départ sonna, mais pas le réveil à 6h. Considérons que nous n’avons pas fait exprès de ne rien entendre, nous sommes finalement partis à 8 heures au lieu de 7. Au programme, visite de la distillerie de Warang et de la ville de Joal. Sauf qu’après la distillerie et un bon repas, nous sommes allés dormir. Les émotions, ça fatigue. Avant de prendre notre avion le lendemain, nous avons embarqué à Dakar pour l’ile de Gorée. Visite éprouvante de la maison des esclaves, ascension vers le Castel, photo de groupe et derniers coups de soleil. Il a fallu se heurter à la réalité, il fallait partir, l’aéroport, le passeport, le choc thermique dans l’avion... Nous sommes partis,  mais vraiment pas l’esprit.

4 - Dakar fin

Après avoir dormi 15 heures, l’appel de la distribution a été trop fort. Plus fort que l’appel de la lessive. Déjà nous étions dans les ruelles de St Genis les Ollières à l’affut des boîtes aux lettres, l’année d’Human’Afrique avait recommencé, officiellement. Espérons qu’elle passe vite jusqu’à la prochaine mission !

Repost 0
Published by Noémie - dans Mission 2012
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 09:59

Nous avons pu vivre avec les Toubacoutais, la Kôrité, qui est la fête de la fin du Ramadan. Le matin à 9h, nous avons suivi les hommes tous en tenue jusqu’à la mosquée où nous avons assisté à la prière. Moment fort et impressionnant.

3 - Kôrité 3

La prière passée, tous les cuillères à la main : c’était l’heure du lakh. C’est un plat à base de farine de mil et de lait caillé sucré. Un peu gluant, mais appétissant.


3 - Kôrité 1 Pour l’occasion, on nous avait prêté des boubous et nous étions invités dans la famille de Abu et Douri, et celle de Bouba pour le déjeuner. C’était un moment très chaleureux que l’on était très heureux de partager avec la famille. Ce jour-là tout le monde allait bien, le ventre plein (faut dire que c’était super bon) et on était contents pour eux que le Ramadan soit fini. Même si, quand on cassait le jeûne avec Lélia, on pouvait prétexter de faire un goûter à 19h, on savait bien que c’était difficile de se lever à 5h30 du matin et de se dire « bientôt 19h, bientôt 19h ! » alors qu’il était midi…
Nous regrettons de ne pas avoir pu être en compagnie de Djibril qui était à Kaolack avec sa femme et son fils tout juste né. On s’est beaucoup inquiétés, mais tous les trois vont bien.3 -Kôrité 5

Repost 0
Published by noémie - dans Mission 2012
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 09:55

La saison des pluies nous avait laissés tranquilles la première semaine, mais s’est fait ressentir par la suite. Ces jours-là, « amul chantier » (y’a pas chantier) comme on disait, déçus, à 8h du matin à l’idée de ne pas porter de ciment. On trouvait à s’occuper : trier les fournitures scolaires emportées, puis les redistribuer dans les villages qu’Human a croisés dans ses aventures, sans oublier les fournitures médicales pour les dispensaires de santé. Ce fut l’occasion de visiter les salles de classes et de se réunir avec les villageois pour parler voire même faire une prière. Merci à Djibril et Bouba qui étaient là pour traduire les discours.

2 - fournitures

2 - fournitures + visite

Briques, ciment, chainage, puisage de l’eau au puits, tassage de terre, jeté d’enduit sur les murs, courses en brouettes, lutteur sénégalais versus judoka st-genois dans les herbes hautes, mariage improvisé…Les matinées au chantier ne manquaient pas de surprise ! Nos après midi non plus. Des Human’Africains dans l’équipe de foot minimes de Toubacouta, ça aura marqué les esprits. Ou était-ce plutôt grâce à ce fameux joueur français (maillot n°5), largement baptisé par une marre de boue et qui a inspiré un fou rire général ? Probablement.

 

2 - milieu chantier fanny

2 - lutteur VS judoka(rom)

4 - jointage julien


2 - course de brouettes

 

4 - peinture On revoit encore la mangrove, ses airs tranquilles et verdoyants, les chants d’oiseaux, et puis une équipe de jeunes qui font des bombes dans l’eau. Bien sûr, c’était nous. Il y aurait des milliers de choses à raconter, chaque moment est exceptionnel à Toubacouta !  C’est sûrement pourquoi on veut tant y retourner. Les gens sont géniaux, les paysages sont magnifiques, on apprend à faire des briques et à magner la truelle. On en oublierait presque notre penchant pour les distributions de  bulletins à St Genis.


Repost 0
Published by Noémie - dans Mission 2012
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 09:49

Cette année c’est au mois d’Août que le voyage s’est effectué.

Nous sommes intervenus à Ndoumboudj, sur un collège déjà existant mais qui n’avait que deux salles de classe pour les 6èmes et les 5èmes. Ce collège se trouve en fait dans le périmètre de plusieurs écoles qu’Human’Afrique a aidé à construire, comme Daga Babou ou Sabouya, et accueille tous ces élèves. Notre intervention permettra à une classe de 4ème d’avoir cours à l’abri dans une nouvelle salle.

scènes chantier futurs élèves

Nous sommes partis le jeudi 2 Août à 7h du Local Jeunes. Réveil brusque, atmosphère électrique. Tout le monde trépignait sur place. Et bien 14h plus tard à Dakar, notre état était bien au-delà. Pour les nouveaux ce fut la découverte de la chaleur et de l’humidité. Pour les anciens plutôt le soulagement d’être enfin de retour après en avoir rêvé toute une année durant.


La route a duré moins de 4 heures jusqu’à Toubaab Dialaw. Sur le chemin ça sentait l’encens et la marée basse. On est tout de suite allé voir la mer,  à 2 heures du matin.
Après cette première nuit au Sénégal, il fallait bien admettre qu’on y était, avec de la confiture de mangue en face de nous. C’est vrai qu’c’est bon.

3 Août .
En route pour Toubacouta ! Et voilà 6 heures et une pause pipi plus tard, les retrouvailles émues avec tout le monde, puis l’installation à PDS,  la visite du chantier à Ndoumboudj…Et le plus drôle, les 10 bidons d’eau à remplir à Karang. Il faut bien se faire les bras pour le chantier. Bonne idée puisque nous avons porté des briques pendant les 2 jours suivant.

1 - ciment

C’est là que nous avons pu inventorier la demi-douzaine de méthodes de porté de briques…Et après les avoir toutes essayées, nous conclurons juste qu’une bonne paire de gants, ça aide.

 

Le chantier a avancé très vite dès la première semaine. 1- chantier (1)

 Chaque jour on pouvait voir presque 1 mètre de mur se monter. Avouons que commencer avec 6 maçons pour 4 murs et finir avec 8, c’est plutôt pratique. Les gars de Ndoumboudj, c’est du sérieux. Comme c’était le Ramadan, ils préféraient travailler tant qu’ils étaient en forme de 9h à 14h sans s’arrêter. Plus vite ça avançait, mieux c’était pour eux car ils pouvaient profiter de la fête de la Kôrité et se reposer après cette longue période de jeûne. Résultat concluant, puisque 17 jours plus tard, on a pu voir la salle avec une dalle, un toît et deux couches de peintures.

2 - milieu chantier

Repost 0
Published by Noémie - dans Mission 2012
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 10:18

"Chaque filet d'eau a son chemin" (proverbe Bambara)

024b.mangrove

Repost 0
Published by jéhanne - dans humanafrique
commenter cet article