Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : human afrique
  • human afrique
  • : petit journal sur le net des actions d'human afrique
  • Contact

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Human afrique est une association, loi 1901, créée en 2001, par 7 jeunes, désireux de monter un projet de solidarité. Nous sommes localisés dans l'Ouest Lyonnais, à St Genis les Ollières.

La finalité du projet consiste au financement puis la construction de salles de classe, dans la région du Sine Saloum au Sénégal, dans des petits villages ruraux, dépourvus de toute infrastructure scolaire.

Chaque été, un groupe de huit jeunes se rend trois semaines pour participer au chantier.

A ce jour 18 salles de classe ont été baties dans 8 villages différents. 

C'est aussi 50 jeunes qui ont pu vivre cette grande expérience!

 

 

Lien vers : page web human afrique, cliquez ici.

Lien vers : forum human afrique, cliquez

Agenda

 AGENDA des prochaines manifestations!! 

EN CONTINU : Sponsors & Pharmacies & Fournitures Scolaires

28 Juin : Challenge Kevin

29 Juin : Emission Radio "Vacances Solidaires"

4 Juillet : Assemblée Générale !! + barbecue

12-14 Juillet : Distribution Tracts

Juillet 2015 : Mission 2015 à Missirah

 

Fin Octobre : Pojection Film 2015

 

 

 

9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 13:19
Les manifestations interdites pour l'inauguration du monument de la Renaissance africaine
Dans le quotidien Jeune Afrique
03/04/2010 à 09h:37 Par AFP
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Préparatifs de l’inauguration du monument de la renaissance africaine, le 2 avril 2010 à Dakar.
 Préparatifs de l’inauguration du monument de la renaissance africaine, le 2 avril 2010 à Dakar. © AFP

Une marche de la principale coalition de l'opposition prévue samedi, jour de l'inauguration à Dakar du monument controversé de la "Renaissance africaine", a été interdite par les autorités mais maintenue par les organisateurs.

Le préfet du département de Dakar Ibrahima Sakho rappelle dans un communiqué qu'une marche de jeunes et femmes de Benno Siggil Sénégal, la principale coalition de l'opposition, avait été "envisagée pour samedi de 09H00 à 12H30 (locales et GMT) contre le monument de la Renaissance africaine entre autres motifs".

"Autorisés ou pas, nous allons marcher"

Une autre marche était prévue samedi par un opposant à la candidature du président Abdoulaye Wade à la présidentielle de 2012. "Des citoyens se réclamant des partis de la mouvance présidentielle" avaient aussi informé les autorités locales d'une marche durant la période de la fête de l'indépendance.

Mais "l'appréciation des faits, sur la base des risques encourus, a conduit (les autorités locales) à interdire ces manifestations au motif que leur tenue est constitutive de menaces sur l'unité et la concorde nationale et pourrait déboucher sur des troubles à la sécurité publique", selon le texte.

Mais les responsables de Benno Siggil Sénégal ont maintenu leur manifestation. "Nous avions dit, autorisés ou pas, nous allons marcher, on va marcher. S'il (le président Wade) doit inaugurer (le monument) sur des cadavres, qu'il le fasse", a indiqué à l'AFP Ibrahima Sène, un des responsables de la coalition.

L'inauguration samedi du monument de la "Renaissance africaine" constitue le point d'orgue des festivités de l'indépendance. Cette énorme sculpture de style soviétique, construite par les Nord-Coréens sur une colline de Dakar en bord de mer, est présentée comme plus haute que la statue de la Liberté à New York.

Le coût du monument, estimé à plus de 15 millions d'euros, mais surtout la perspective qu'un tiers des recettes revienne au président Wade au titre de droits d'auteur comme concepteur de la statue, ont été vivement critiqués par l'opposition et la presse privée.

La principale coalition de l'opposition avait en conséquence appelé samedi matin à une marche à Dakar pour protester "contre toutes les dérives et tous les manquements du régime des Wade dont la moindre n'est pas cette horrible statue dite de la Renaissance africaine".

Partager cet article

Repost 0
Published by jéhanne - dans sénégal
commenter cet article

commentaires