Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : human afrique
  • human afrique
  • : petit journal sur le net des actions d'human afrique
  • Contact

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Human afrique est une association, loi 1901, créée en 2001, par 7 jeunes, désireux de monter un projet de solidarité. Nous sommes localisés dans l'Ouest Lyonnais, à St Genis les Ollières.

La finalité du projet consiste au financement puis la construction de salles de classe, dans la région du Sine Saloum au Sénégal, dans des petits villages ruraux, dépourvus de toute infrastructure scolaire.

Chaque été, un groupe de huit jeunes se rend trois semaines pour participer au chantier.

A ce jour 18 salles de classe ont été baties dans 8 villages différents. 

C'est aussi 50 jeunes qui ont pu vivre cette grande expérience!

 

 

Lien vers : page web human afrique, cliquez ici.

Lien vers : forum human afrique, cliquez

Agenda

 AGENDA des prochaines manifestations!! 

EN CONTINU : Sponsors & Pharmacies & Fournitures Scolaires

28 Juin : Challenge Kevin

29 Juin : Emission Radio "Vacances Solidaires"

4 Juillet : Assemblée Générale !! + barbecue

12-14 Juillet : Distribution Tracts

Juillet 2015 : Mission 2015 à Missirah

 

Fin Octobre : Pojection Film 2015

 

 

 

12 mai 2006 5 12 /05 /mai /2006 09:35

Je fais partie des précurseurs de cette association et sans vouloir me vanter, je suis très fier qu’on ait pu monter à bien notre projet et surtout qu’il ait perduré dans le temps.

Au départ, on était 6 jeunes amis d’enfance  (Sam, Yo, Bru, Guigui, Tom et moi) auxquels se sont associés Yannick (responsable du local jeunes) et Maud (Squatteuse du local). On avait l’ambition de faire un « grand projet » ensemble et on s’est dit que réaliser une action humanitaire pourrait être très enrichissant. Une idée était née, il fallait la concrétiser. Yo qui connaissait déjà bien Yannick lui en a parlé et c’est là que le projet a commencé à germer.

On a rapidement songé au Sénégal, pays francophone, apprécié et connu de Yannick et dans lequel j’avais aussi eu une bonne expérience étant petit. Ensuite il a fallu définir un projet et l’idée de construire une classe d’école nous a été proposé par l’association MDS.  

Nous ne souhaitions pas intervenir dans un pays sans avoir un contact dans celui ci. On a donc cherché via Internet une association intervenant au Sénégal et MDS a accepté de travailler avec nous. Ensuite il a fallu définir ensemble, un projet sur lequel on pouvait apporter notre contribution. 

 

On en est arrivé à cette idée de construction de salles de classe, le gouvernement Sénégalais ne disposant pas de suffisamment de fonds pour construire des écoles « en dur ». Mais dès lors que des associations et ONG contribuent à construire des écoles, le gouvernement est prêt à y rattacher des instituteurs. Les besoins en infrastructures sont tellement gigantesques que ça c’est imposé à nous ! ! !

Nous voici donc avec notre projet en tête, une équipe de 8 personnes, désireuses de mettre à contribution notre temps libre pour contribuer à une action de solidarité et d’échanges.

Mais alors pourquoi partir si loin alors qu’on aurait pu tout aussi bien réaliser un projet humanitaire en France?? (C’est pas les besoins qui manquent!). C’est une question que je me suis posée, surtout par la suite quand je me suis rendu compte que finalement la plupart des fonds investis lors de ce projet l’avaient été pour payer le transport.

Toutefois à travers cette expérience, c’était avant tout l’échange et l’immersion dans cette « nouvelle » culture qui expliquaient notre choix. On aurait pu tout à fait imaginer de récupérer l’ensemble de notre budget et de l’utiliser à 100% dans l’action en tant que telle. Mais c’est sans compter l’absence de suivi, primordial sur des projets de développement dans ces pays où l’afflux d’argent peut conduire à des détournements à d’autre fins.

L’association MDS qui emploie des Sénégalais et qui dispose d’une expérience solide dans la région, nous permettait de travailler avec un partenaire connaissant les contraintes et priorités locales. D’autre part, MDS pourrait préparer les chantiers avant notre arrivée et assurer le suivi des chantiers à notre départ.

En plus, nous trouvions important et très enrichissant de s’investir non seulement en France mais aussi là bas. La construction des bâtiments constituant une expérience unique de pratique de la maçonnerie dans un contexte spécifique. Ce rapport au travail manuel nous a aussi attiré dans ce projet dans la mesure ou c’était quelque chose de nouveau qu’on allait pouvoir expérimenter. Enfin le rapport qu’on a eu avec les maçons et villageois a permis de montrer à ces gens que nous autres « TOUBABS » ne venions pas en Afrique uniquement pour distribuer des bonbons aux enfants et qu’on était aussi capables à la sueur de nos fronts d’œuvrer pour eux avec eux. Cet esprit de collaboration dans le travail ne pouvait être que bénéfique pour tous.

 

L’association eu sa raison d’être afin de nous simplifier les démarches de recherche de financement et de gestion du projet. De plus, l’instauration de notre projet dans une démarche associative permettait de perpétuer l’action dans le temps. Dès le départ, on imaginait que l’action puisse être renouvelée chaque année par des nouvelles équipes de jeunes.

Ainsi est née human’afrique qui depuis 2001 permet chaque année avec une nouvelle équipe la construction de 1, 2 voir 3 salles de classe…et j’espère que notre association continuera dans sa lancée ou s’orientera vers d’autres activités toute aussi utiles pour le développement des ces villages Sénégalais…pour cela il faudra de la persévérance de la part des membres et un renouveau régulier pour assurer la dynamique de notre association.

 

 MIKAEL

Partager cet article

Repost 0
Published by Mikaêl - dans mission 2001
commenter cet article

commentaires

ju 29/05/2006 20:08

je souscrit totalement à tout ce qui a été dit, que ce soit dans la présentation (meme si je n'ai pas eu la chance d'etre un pionnier) ou dans le commentaire de Guigui. J'ajouterais un argument à l'explication de la présence d'human'afrique au sénégal : chaque année nous réalisons un film (dont la qualité ne cesse de progresser) au Sénégal qui atteste donc de la réalisation des salles de classe, et de notre travail sur place. Ce film est projeté chaque année autour du mois d'octobre lors d'une retrospective où sont conviés tous nos sponsors, mais aussi toute personne interessée par le projet, riche d'idées ou d'énergie... Je suis certain que la date de la prochaine retrospective sera annoncée sur ce blog, donc tenez vous au courant...

Guigui 17/05/2006 23:41

Ce bel article résume bien je pense l'expérience de tous les participants de la première année. Je te remercie Mikou de l'avoir si bien raconté, cela m'a permit de me remémorer de bons souvenirs.
Bon courage à ceux de cette année!!!

Yaya 17/05/2006 15:58

Et que moi, entre le stress, le soleil, et les décalages horaires j'ai pris 12 ans en 6, n'ai quasiment plus pris d'autres vols que des Lyon-Dakar (agrémentés de quelques escales parfois folkloriques) et raté les mariages de la plupart de mes amis. "Excusez Yannick, il ne peut pas être là, il est au Sénégal..."

Guillaume 17/05/2006 15:01

C'est comme ça, avec de jolies histoires que, 4 ans plus tard je trime toujours chez les sponsors, sur les chantiers et dans tant d'autres lieux inattendus où nous mêne chaque jour Human'afrique

steevy 16/05/2006 12:38

très bel article...c'est très bien de savoir à partir de quelles idéé cette association c'est crée... de plus c'est une belle présentation qui donne envie de participer de quelques manières que ce soit...steevy et bouriquet